Chères adhérentes, chers adhérents, chers amis dirigeants de l’Assurance et de la Protection sociale

En cette 2° période de confinement, qui vise à circonscrire la crise sanitaire, prélude de la crise économique et sociale qui s’annonce, je tiens à réaffirmer, au nom du Conseil de l’UDAP, notre entière solidarité avec les collaborateurs et dirigeants du secteur de l’assurance et de la protection sociale, ainsi que leurs familles.

Cette crise s’annonce comme une des pires que nous ayons connu en temps de paix. Elle sera multiple, longue et anxiogène. Malgré un plan de soutien de 470 Md€, un plan de relance à 100 Md€ (à effet MT) et le creusement des déficits des amortisseurs sociaux (-50 Md€), notre PIB va chuter de 10% cette année (soit ~230 Md€). Que les puristes et les actuaires me pardonnent pour le calcul simplifié que je vais opérer, mais nous faisons donc face à une vague destructrice gigantesque de 850 Md€ ! Et à la différence de la crise des subprimes de 2008, elle ne sera pas que financière. En dépit du PGE, des exonérations de charges et du dispositif de chômage partiel, ce sont entre 800 K et 1 M d’emplois qui seront perdus en 2020, selon les dires du président lui-même, avec 25% d’augmentation des défaillances cette année ! Il faut donc s’attendre à une crise économique dure et une déclinaison sociale qui va éprouver notre cohésion nationale. Or, avec un endettement public qui va tangenter 120%, là où Maastricht exige(ait) d’être inférieur à 60%, on va toucher les limites de ce que l’Etat peut faire. Un Etat dont on ne peut pas tout attendre. Dont on ne doit pas tout attendre.

Le choc sera rude. Pour autant, on ne peut pas être responsable et désespéré, disait St-Exupéry. Il nous faudra donc faire face, chacun avec ses moyens et à la place qui est la sienne : cadres dirigeants, syndicats de salariés, organisations professionnelles et patronales, mouvement mutualiste, associations et organisations à portée politique, élus locaux, élites intellectuelles et économiques, …

A l’UDAP, union syndicale des cadres dirigeants de la profession, nous avons toujours considéré que l’avenir serait ce que les femmes et les hommes de bonne volonté voudront en faire. Nous continuerons donc de travailler avec enthousiasme et persévérance aux sujets de long terme de notre profession : valorisation des expertises en entreprise (même après 55 ans ;-), situation des lanceurs d’alerte (les fonctions clés) et toutes les évolutions de fond que le Covid a mis en lumière, voire accéléré : mutations technologiques, évolution des métiers, nouvelles formes de travail, (des)engagement des salariés, RSE, … Autant de sujets qui nous avaient amenés à créer le Grand Prix DRH Stratège, dont l’organisation de l’édition 2020, du fait du Covid, se sera avérée sportive. Pour le coup, nous aurons fait preuve de résilience en nous adaptant au contexte Covid. La cérémonie de remise des prix 2020 a dû être annulée, remplacée par un dispositif original ! Nous poursuivrons également, que personne n’en doute, notre action collective, notre soutien et nos conseils à ceux des nôtres qui réfléchirons à une évolution professionnelle, que ce soit par choix ou par nécessité. Nous serons toujours là.

Vous trouverez sur ce site quelques informations utiles, un agenda de nos évènements, nos publications, les coordonnées des membres du Bureau, … ainsi que de nombreux conseils visant à faciliter l’exercice de vos responsabilités. Et comme rien ne remplacera les relations humaines, n’hésitez pas à nous contacter.

Si vous n’êtes pas encore adhérent, je ne saurais trop vous inviter à nous rejoindre. A l’UDAP, nous entendons en effet œuvrer à notre juste place, dans l’éthique et les valeurs de la CFE-CGC, à porter la voix des cadres dirigeants sur les sujets d’actualité partout où elle doit l’être, à accompagner chacun dans ses évolutions professionnelles, à créer les conditions de rencontre entre dirigeants et à faire vivre le débat républicain pour que l’Homme reste au cœur de nos préoccupations et de notre société. Plus nous serons nombreux, plus nous serons solidaires, plus nous serons forts, plus nous pèserons sur notre avenir.

Si nous sommes à votre disposition, nous sommes également à votre écoute. Alors, n’hésitez pas à nous faire part de vos idées, interrogations, sujets de préoccupation, ou simplement vos réflexions sur l’évolution du métier de dirigeant.

Très sincèrement

Djamel SOUAMI

Président

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Illisible? Changer de texte.

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour rechercher